5 novembre 2012

Saint-Malo: Eole, mon ami!

La Bretagne quand on m'a dit que j'y allais j'ai mis mon ciré dans la valise et ... un parapluie. Mais je vous garantis qu'avec le ZEF qu'il y avait l'accessoire était superflu: "un vent à rendre sa virginité à un cocu!" dixit un passant ... La preuve en vidéo:

video 

Quelques images aussi:

au petit matin, ville déserte, couleurs pâlichonnes, photographe amateur ...







Balade matinale sur la plage ventée:



Dans les travées de Bamboo:




Et deux gueules au saut du lit:

Kris en plein boulot (ça se voit):

ou Olivier Jouvray (lui ça se voit moins, je dirais même qu'il est pas net, huhu ...):

Une anecdote qui vaut son pesant de kaouèt': un enfant d'un de mes amis bretons a donné le nom de Jo-Bo (mon 1er héros de BD, paix à son âme) à leur chat ... Je pourrai donc dire maintenant que Jo-bo existe en chair et en os (le pauvre ;) ...):

Aucun commentaire:

Archives du blog