14 septembre 2009

Légalité, Liberté, Fraternité ...

C'est bizarre non? ... i' y a comme une mouche dans le potage ces derniers temps.
Le bruit et l'odeur ... refrain connu. Visiblement, une fois de plus on a la mémoire courte, et le temps, les habitudes aidant, à petites touches, on glisse irrémédiablement vers le nauséeux. Et notre Petit Nicolas qui estime ne pas avoir le temps de s'occuper de ce genre de ... détails. Jean-Marie aussi parlait de détails il me semble non? ... Fraternité? Mon cul! Légalité? idem. Liberté? Individuelle sans doute ... Et du moment qu'on est assis sur le bon fauteuil, cette liberté là a plus de poids que la liberté de ceux qui se serrent sur les strapontins usés, loin des coussins capitonnés réservés aux culs assez gros et flasques pour un premier rang. Le Brice a sa place aux meilleures loges alors aiguisons nous les ratiches: j'y mordrais bien un coup moi aux postérieurs des puissants con-descendants. Et puisqu'il parait que les auvergnats ont du goût ... ;)

Je ne veux pas poster à vide, alors dites moi quelle version vous attire le plus des deux mickeys suivant:

4 commentaires:

Sébastien a dit…

Ca dépend où est placé le texte si il y en a...
Si il y a un texte au dessus, la première.
Si il n'y en a pas, la seconde.

rilette&co a dit…

salut,
les personnages en deuil, je comprends, la faucheuse itou, que le curé porte un croix passe encore mais les croix partout??? tu vire culbénit? j'avais cru comprendre le contraire aux précédents posts... je trouve pas ça très percutant comme image: la croix...par contre la faucheuse me plait
sinon je dirais comme sébastien...
biz
sardine

A.DAN a dit…

Alors, Sandrine, il me faut préciser certaines choses.
Le Deal de l'illus est de se servir de documentation phots. Photos justement tirées de manifestations de 2006, simultanées dans le monde. J'ai donc 3 dessins à faire: un de Dusseldorf, un pour l'espagne, l'autre pour l'Inde. Et il me faut rester très proche de ce qu'il s'est effectivement passé. A savoir, pour l'Espagne, une procession de faucheurs volontaires tous grimés pour l'occase en procession funèbre pour mettre en terre l'agriculture naturelle et l'écologie. Symbolique certes mais véridique, y compris un gars déguisé en faucheuse, un prêtre, et nombre de manifestants portant multitudes de croix.

Ca te rassure? ;)

Naya a dit…

Ah ben moi j'ai cru qeu tu virais gothique. Surtout avec le masque, on se croirait à la JapanExpo !
Et sinon, je préfère la deuxième. A cause de la couleur.

Archives du blog